Les avantages et inconvénients des matières textiles synthétiques


3 shares

Aujourd’hui, on le retrouve dans de nombreux tissus. Dans des compositions à 100% ou, plus souvent, mélangé à des fibres naturelles comme la laine ou le coton.

Acétate : ce sont des fibres synthétiques avec un joli reflet. Le tissu est légèrement froissé et ressemble à de la soie. Il est souvent utilisé pour confectionner des manteaux ou des vestes. L’acétate n’est pas un solide. Il est fragilisé par les produits chimiques et précipite beaucoup lors du lavage. Il doit donc être lavé à 40°C et repassé à basse température.

Angora : substance naturelle fabriquée à partir de la fourrure d’un lapin angora. Il est lavé à la main comme la laine et séparé des autres matières.

Coton : Vous pouvez laver le coton blanc à l’eau même à haute température. Le coton coloré doit être lavé selon les instructions sur l’étiquette, car la qualité de la teinture détermine la température de lavage.

Toile : Fibres naturelles tissées de coton et de lin. Il est utilisé, par exemple, pour la production de sacs, de chaussures, d’uniformes et de vêtements d’extérieur. Suivez les instructions en fonction du tissu à partir duquel il est fabriqué.

Damas : Nommé d’après la ville de Damas, où Marco Polo traduisait des marchandises. Il est fabriqué selon une technique de lavage spéciale, mais les fibres elles-mêmes peuvent provenir de divers matériaux, tels que la soie, le coton ou le polyester : à l’origine, le damas était en coton, puis la soie était utilisée (la soie de damas est également connue sous le nom de Jacquard). Par conséquent, les instructions sur l’étiquette doivent être suivies pour chaque substance.

Élasthanne : Les fibres élastiques sont utilisées dans les maillots de bain, les sous-vêtements, les chaussettes ou les pantalons. Il est généralement traité comme un adjuvant. Il ne doit pas être blanchi au chlore.

Fibres textiles creuses : Ce sont des fibres synthétiques creuses, souvent en polyester. Ils améliorent les propriétés isolantes des vêtements. L’un de leurs noms commerciaux est Hollofil. Ils peuvent être lavés à 60°C et séchés uniquement à basse température.

Dentelle : Ajoutée aux vêtements en soie, en coton ou en matières synthétiques. Elle porte souvent le nom de villes françaises spécialisées dans sa production, comme Chantilly, Valenciennes ou Calais. Suivez les instructions d’entretien en fonction du tissu à partir duquel le produit est fabriqué.

Laine d’agneau : Un produit animal naturel. La laine d’agneau provient de la première coupe et est plus douce, plus légère et plus douce que la laine des coupes suivantes. Lavez-le comme une laine.

Tissu en lin : Produit naturel d’origine végétale très froissé et difficile à repasser. Il coagule au lavage. Le détergent ne doit pas contenir d’eau de Javel, ce qui peut endommager le tissu. De même, le frottement pourrait endommager le tissu. Le lin est mieux lavé dans un cycle délicat.

Matériaux industriels : Les fibres produites industriellement peuvent être divisées en deux catégories – régénérées et synthétiques. Ils nécessitent une manipulation soigneuse. Suivez les instructions appropriées pour chacun des matériaux.

Microfibres : Fibres synthétiques/chimiques extra fines. Extrêmement compact mais toujours aéré. Ils sont utilisés pour la production de vêtements de sport (protège contre le vent et l’eau) et de sous-vêtements (ils sont respirants). Laver uniquement en cycle délicat avec plus d’eau à 30°C. Ne pas sécher en machine.

Fibres modales : Les fibres modales sont des fibres de cellulose synthétiques avec différentes structures internes, par exemple visqueuses. Laver à 60°C et repasser aux températures les plus élevées. Ils peuvent être séchés au sèche-linge.

Nylon : Le nylon ou le polyamide surpasse les autres fibres en termes de résistance. Le nylon est légèrement sensible, jaunit et est plus fragile au soleil. Il est utilisé pour renforcer tous types de vêtements de sport, sacs et autres accessoires. Lavage à 40°C.

Imperméables : Matériau presque 100 % imperméable. Il ne doit pas être lavé ni séché. Nettoyer avec un chiffon humide ou rincer sous l’eau. Utilisez de la cire pour entretenir les imperméables.

Polyamide : Ne précipite pas au lavage. Utilisé pour les sous-vêtements, les chemisiers et les chaussettes. Lavage à 40°C, matière légère lavable à 60°C. Le programme normal dans une machine à laver légèrement remplie est utilisé.

Polyester : également connu sous le nom de terylène, diolène, dacron et tétoron. Il conserve sa forme et est ferme. Il résiste au soleil et à la plupart des produits chimiques. Elle est moins sensible à la chaleur que les autres fibres synthétiques. Il est utilisé dans tous les types de vêtements, souvent en combinaison avec des fibres de coton ou de viscose. Lavage à 40°C.

Rembourrage en polyester : Les vêtements avec un rembourrage en coton/polyester ou en nylon sont lavés dans une machine à laver légèrement remplie. Les couleurs claires sont lavées à 60°C, foncées à 40°C. Sécher aux températures recommandées pour les fibres spécifiques sur l’étiquette.

Polypropylène : Il est plus léger que les autres fibres, mais il est solide, flexible et tolère les effets des produits chimiques. Cependant, il est sensible à la lumière et à la chaleur. Il est utilisé, entre autres, pour les sous-vêtements de sport. Lavage à 40°C.

Popeline : Ce sont des fibres tissées serrées, il y en a deux fois plus horizontalement que verticalement. Il est ajouté au pur coton et au coton/polyester. Il est utilisé pour la production de chemises ou de T-shirts par un système de tissage spécial. Suivez les instructions pertinentes pour le tissu à partir duquel le matériau est fabriqué.

PVC : Les vêtements avec une couche plastique de PVC, comme les imperméables, sont lavés dans une machine à laver légèrement remplie à 40°C. Un séchoir, un essorage ou un essorage ne conviennent pas au PVC. Les vêtements en PVC ne doivent pas être simplement jetés, mais éliminés de manière professionnelle comme tout autre matériau toxique.

Soie : La soie est une fibre fine, sensible et nettement brillante qui rétrécit légèrement mais isole bien. Comme les autres fibres naturelles, il absorbe bien l’humidité et est confortable à porter. Il n’a pas tendance à perdre en souplesse. Lavez-le à la main ou avec un détergent doux. Choisissez un programme adapté et ne mettez jamais au sèche-linge.

Laine de sport : Laine spécialement traitée, respirante, rafraîchissante et donc adaptée aux activités physiques plus intenses. Il est facile à laver, mais pas en soi extrêmement solide. Se combine avec du polyester ou de la laine. Lavage à 40°C. Sécher au sèche-linge à basse température.

Laine : Elle est fabriquée à partir de moutons, de chevaux, de chameaux, de lièvres ou d’autres espèces animales à poils longs. Lavez les vêtements en laine uniquement avec un programme laine. La laine fait des grumeaux et coagule facilement, nécessitant une manipulation complexe. Vous ne devez pas le laisser tremper. Laver avec un programme laine avec une lessive douce sans enzymes ni javel. La laine peut être endommagée par le chlore. Il peut être légèrement pressé, mais il ne doit pas être séché au sèche-linge.

Velours : Tissu à l’origine tissé uniquement à partir de soie. Aujourd’hui, il est également composé de fibres de coton et de viscose. Il a des fibres plus longues et plus fines que le velours et la peluche. Suivez les instructions pertinentes pour le tissu à partir duquel il est fabriqué.

Fibres de viscose : La plus utilisée des fibres dites régénérées. Ils sont confortables, doux à porter et absorbent l’humidité corporelle de la même manière que les produits en coton. Cependant, il perd de sa résistance à l’humidité, rétrécit beaucoup et peut également coaguler lors du lavage. Lavage à 60°C, mais la couleur sur les fibres peut signifier qu’il doit être lavé à 40°C.


Like it? Share with your friends!

3 shares